Chargement ...
Désolés, une erreur s'est produite pendant le chargement du contenu.

Re : François Nault and Elisabeth McPherson

Développer les messages
  • Serge Goudreau
    Bonjour J ai déjà effectué une recherche sur ce couple. De mémoire, je crois bien que Basile Naud et Marguerite Plante sont les parents de François Naud.
    Message 1 sur 2 , 28 juil. 2009
      Bonjour

      J'ai déjà effectué une recherche sur ce couple. De mémoire, je crois bien que Basile Naud et Marguerite Plante sont les parents de François Naud. Je vous suggère de consulter l'ouvrage de Joseph Nault intitulé "Les Nau en Amérique, dictionnaire généalogique publié en 1996 pour vérifier.

      Voici les notes que j'ai conservé de cette recherche sur cette famille

      Andrew McPherson serait né le 30 novembre 1783 à Trois-Rivières du mariage de John McPherson et de Mary Cameron. Les archives de la Hudson Bay Company (HBC) précisent qu'il est à l'emploi de la North West Company (NWC) à titre de commis de poste de 1803 à 1821. Lors de la fusion de la NWC à la HBC en 1821, Andrew McPherson poursuit ses activités de commis au poste du Grand Lac Victoria jusqu'en 1837. En 1839-1840, il accepte de prendre charge du poste de Fort Alexander (Manitoba) et il se retrouve ensuite au poste de Cumberland House (Saskatchewan) en 1840-1842. Andrew McPherson se retire vraisemblablement à Montréal en 1842. Il est inhumé le 18 août 1847 dans la paroisse St.George's Church de Montréal.


      François Nault et Élizabeth McPherson (mariage le 15 septembre 1838 à Notre-Dame-de-Montréal)


      Native du Grand Lac Victoria (Témiscamingue) vers 1817, Élizabeth McPherson est issue de l'union de Andrew McPherson, commis de la HBC, et de Ikwesens, une sauvagesse. Vers 1833, elle devient la conjointe de fait de François Nault, un Canadien employé comme guide par la HBC au poste du Grand Lac Victoria. En septembre 1838, François Nault et Élizabeth McPherson se trouvent à Montréal pour légitimer leur situation matrimoniale. Le 8 septembre 1838, le couple fait baptiser trois enfants, dont les deux premiers sont nés au Grand Lac Victoria, et le dernier à Témiscamingue. Le 13 septembre 1838, Élizabeth McPherson reçoit les sacrements du baptême alors qu'elle est âgée de 21 ans. François Nault et Élizabeth McPherson convolent en justes noces deux jours plus tard en présence de Charles Lefebvre de Bellefeuille, missionnaire sulpicien.

      François Nault abandonne définitivement ses activités de guide-voyageur à l'emploi de la Hudson Bay Company. Dès 1839, il se serait établi au lac Sainte-Marie dans la vallée de la Gatineau . En 1841, le curé Desautels, de Saint-Paul-de-Aylmer, se rend au lac Sainte-Marie et baptise l'un des enfants du couple. François Nault lui déclare exercer la profession de cultivateur. Il figure parmi les premiers propriétaires de terres de cette région de colonisation. En 1848, l'arpenteur J.A. Snow effectue l'arpentage des cantons de Aylwin et de Hincks. Dans son carnet d'arpentage, Snow signale les noms des squatters qu'il rencontre au lac Sainte-Marie. François Nault occupe les lots 29 et 30 du 4e rang et il aurait déjà défriché 70 acres de terre depuis qu'il s'est établi sur cette propriété il y a dix ans. De toute évidence, François Nault s'est consacré activement à la mise en valeur de sa propriété. L'arpenteur le considère d'ailleurs comme le principal résident du lac Sainte-Marie. Une chapelle serait même construite sur le lot 30.

      Lors du recensement de 1861, François Nault (No) est recensé dans le canton de Hincks en compagnie de son épouse Elisabeth et de ses huit enfants. Le recenseur le qualifie de « farmer » et précise qu'il serait âgé de 64 ans alors que son épouse prétend avoir 40 ans. Les enfants du couple sont Joseph (15 ans), qui réside cependant dans le canton de Bouchette, André (12 ans), Baptiste (9 ans), Georges (6 ans), Daniel (4 ans) , Isaï (2 ans) , Brigitte (22 ans), Francis (2 ans) et Alexandre (9 mois) .

      Le recensement agricole de 1861 est un document particulièrement intéressant pour évaluer le développement des terres agricoles. François Nault possède deux lots de terre au quatrième rang d'une superficie totale de 200 acres. De ces 200 acres, il en a développé 40 à des fins agricoles dont 20 acres produisent une récolte. Cette terre agricole produit 40 boisseaux de blé de printemps, 15 boisseaux de pois, 200 boisseaux d'avoine, 50 boisseaux de blé, 7 boisseaux de blé d'inde, 200 boisseaux de patate, 50 boisseaux de navets et 10 tonnes de foin. La valeur estimée de sa propriété s'élève à 600 $. Dans le canton de Hincks, François Nault possède l'une des propriétés les plus avantageusement évaluées. De toute évidence, François Nault consacre l'essentiel de ses activités économiques à l'agriculture.

      Le 13 août 1861, François Nault obtient les lettres patentes officielles de la propriété qu'il occupe dans le canton de Hincks. Il se voit confirmer la possession des lots 29 et 30 du quatrième rang de ce canton. Il devient alors le premier concessionnaire de terre à se voir reconnaître ses titres de propriétés alors que la proclamation officielle du canton ne s'effectue que le 25 octobre 1864. François Nault quitte vraisemblablement le canton de Hincks pour s'implanter dans le canton de Bouchette car il obtient le 14 octobre 1864 les lettres patentes du lot 17 du deuxième rang.


      --- Dans GFQ@..., "feedthebirds2000" <clairep@...> a écrit :
      >
      > ¸Je cherche les parents et leur mariage de :
      >
      > François Nault (parents non inscrits) marié à Elisabeth McPherson (Andrew & Marie J. Ikwessenes) à Notre Dame de Montreal 15-09-1838.
      >
      > Quelqu'un sur Gen Forum me dit que les parents de François sont
      > Basile Nau et Marguerite Plante, mais pas de date de mariage et surtout pas de source.
      >
      > Est-ce que quelqu'un est en mesure de me dire si ce sont bien ses parents?
      >
      > Merci,
      > Claire
      >
    Votre message a été envoyé avec succès. Il sera livré sous peu aux destinataires.