Chargement ...
Désolés, une erreur s'est produite pendant le chargement du contenu.

avenir

Développer les messages
  • Andrée Ferretti
    Bonjour Jean-Marc Rioux, Pour diverses raisons, ce n est que maintenant, après en avoir pris rapidement connaissance, que je peux, non pas répondre, mais au
    Message 1 sur 3 , 24 mai 12:24
      Bonjour Jean-Marc Rioux,
      Pour diverses raisons, ce n'est que maintenant, après en avoir pris rapidement connaissance, que je peux, non pas répondre, mais au moins donner suite à vos messages envoyés au cours de la semaine qui se termine.
      Comme vous, je crois à l'absolue nécessité pour les indépendantistes de renouveler leurs discours, afin de le rendre intelligible aux jeunes, sans l'adhésion desquels notre projet, non seulement perd son sens, mais n'a aucune possibilité de se réaliser.
      Je vous envoie en "document attaché", un article de moi paru, il y a plusieurs mois, dans "Le Québécois"  et qui, avant l'heure, propose ce que nous devons faire maintenant.
      Car, il s'agit bien de cela, esquisser dans ses  grandes lignes un projet social non utopique qui pourrait servir d’idéal mobilisateur, après nous être posé les questions désagréables, relatives à nos échecs récents. 
      Avant de vous quitter, je tiens à vous dire que je me réjouis de votre présence dans ce forum, puisqu'elle me laisse espérer que nous orienterons nos discussions sur l'avenir de nos luttes, obligatoirement axées sur une rigoureuse évaluation de la situaction actuelle, tant strictement québécoise que mondiale.
      Au plaisir de vous lire,
      Andrée Ferretti.
       
    • Jean-Marc Rioux
      ... Bonjour Mme Ferretti, Votre réponse fut très appréciée par moi et ma jeune conjointe Isabelle St Pierre qui milite aussi pour notre cause dans
      Message 2 sur 3 , 24 mai 15:52
        Re: [Pour-le-Pays-du-Quebec] avenir > Bonjour Jean-Marc Rioux,
        > Pour diverses raisons, ce n'est que maintenant, après en avoir pris
        > rapidement connaissance, que je peux, non pas répondre, mais au moins
        > donner suite à vos messages envoyés au cours de la semaine qui se termine.
        > Comme vous, je crois à l'absolue nécessité pour les indépendantistes de
        > renouveler leurs discours, afin de le rendre intelligible aux jeunes, sans
        > l'adhésion desquels notre projet, non seulement perd son sens, mais n'a
        > aucune possibilité de se réaliser.
        > Je vous envoie en "document attaché", un article de moi paru, il y a
        > plusieurs mois, dans "Le Québécois"  et qui, avant l'heure, propose ce que
        > nous devons faire maintenant.
        > Car, il s'agit bien de cela, esquisser dans ses  grandes lignes un projet
        > social non utopique qui pourrait servir d'idéal mobilisateur, après nous
        > être posé les questions désagréables, relatives à nos échecs récents.
        > Avant de vous quitter, je tiens à vous dire que je me réjouis de votre
        > présence dans ce forum, puisqu'elle me laisse espérer que nous orienterons
        > nos discussions sur l'avenir de nos luttes, obligatoirement axées sur une
        > rigoureuse évaluation de la situaction actuelle, tant strictement
        > québécoise que mondiale.
        > Au plaisir de vous lire,
        > Andrée Ferretti.
        >  


        Bonjour Mme Ferretti,

        Votre réponse fut très appréciée par moi et ma jeune conjointe Isabelle St Pierre qui milite aussi pour notre cause dans plusieurs mouvements populaires de la région de Québec.

        Le mouvement MIQ collabore aussi avec Le Québécois via notre représentant Charles Roy, ainsi que le mouvement RPS dont nous sommes aussi membres militants. Nous sommes membres aussi du RIQ Nous avions lus cet article référé par vos soins et joint è votre message.  Il nous avait *emballés*. :)

        Nous avons travaillé très forts aussi durant la dernière campagne électorale dans Taschereau, seul comté stratégique où toutes nos principales racines nationales y sont réunies et le seul qui a survécu à la tornade rouge du 14 avril en dépit des analyses pré-électorales défavorables de maints observateurs. J'ai longuement travaillé comme animateur social dans ce comté dès le début des années 70, principalement dans le plus vieux Comité de Citoyens (ennes) au Québec, celui du Quartier St Sauveur, centre de ralliement des manifestants(es) du célèbre Samedi de la Matraque au début des années soixante. Et comme Victime D'Octobre 70 (région 03), j'ai subi alors avec plusieurs militants nullement felquistes, ex-rinistes pour la plupart de tendance Gauche Patriotique, les pires igominies et tortures durant cette période beaucoup trop occultée dans notre histoire nationale.

        Dernièrement, comme représentant de MIQ, j'ai envoyé sur le Forun Perspectives du Conseil de la Souveraineté (Souverainete.info) un texte intéressant et justifiant que le Québec 'libéré' et indépendant devienne un Pays neutre, non aligné et démilitarisé offensivement, et soumettant éventuellement à tous les pays du monde que le siège de l'ONU soit déménagé au Québec indépendant, comme le demandent bien des mouvements anti-impérialistes et anti-oligarchiques dans  le monde sur divers Forums dont celui du Forum social de Porto Alegre où nous avions deux délégués au début de février 2002. Toutes ces analyses, perspectives et prospectives (principalement les préoccupations pacifistes de notre jeunesse actuelle et nos luttes sociales et identitaires) méritent d'être peaufinées et coordonnées .La Tribune offerte ici par mon grand ami Robert Bertand est idéale selon moi. Tout comme vous, je ne crains pas la confontration démocratique des idées et comme je m'inspire largement de vos idées, telles que je les ai connues, quand vous étiez vice-présidente du RIN, je crois, qu'il y a beaucoup d'avenir dans nos discussions, d'autant plus que j'écris aussi dans plus d'une centaine de Forums internautiques, et que je prendrai l'iniative éventuellement avec votre permission de créer une Tribune Andrée Féretti sur mon site web, qui a été féquenté à date par plus de 325000 visiteurs.

        Patriotiquement,

        Jean-Marc Rioux, historien ( par formation académique aussi)
        Québec, notre capitale nationale


        >        /////
        >     \\ - - //
        >        ( @ @ )
        > oOOo- (_)-oOOo------------
        >
        >  MIQ http://miq.mac-fan.com
        >http://www.marche10000.ht.st
        > ---------Ooooo-----------
        >                      (      )
        >  ooooO             )   /
        > (      )            (../
        >  \    (
        >    \_)














      • Robert Bertrand
        Bonjour à vous Madame Ferretti, J ai placé bien à la vue votre article que vous venez de transmettre. Il est visible à la page suivante :
        Message 3 sur 3 , 24 mai 15:54
          Bonjour à vous Madame Ferretti,
           
          J'ai placé bien à la vue votre article que vous venez de transmettre.
           
          Il est visible à la page suivante :
           
           
          Vous y démontrez que les jeunes s'intéressent à la politique sous plusieurs aspects :  manifestations dans les rues, les OGM, l'aide aux pauvres, aux déshérités de notre société et...
           
          Je tire de ce texte ce qui suit :
           
          "Pourquoi avons-nous donc l’impression que les jeunes se désintéressent de la politique quand les luttes qu’ils mènent sur ces nombreux fronts sont toutes hautement politiques?
           
          Ne serait-ce pas parce qu’elles ne tournent pas autour de l’axe central qu’est un projet de société?
           
          Et au Québec tout projet de société n’est-il pas indissociablement lié à la question nationale?
           
          Je sais bien et nous le constatons de par le monde, les jeunes et les moins jeunes manifestent de plus en plus contre la façon de faire la guerre, contre la domination d'une super-puissance qui veut prendre toute la place sur la planète et la diriger suivant ses propres concepts et ses propres cheminements pour leurs fins propres.
           
          Je voudrais bien accepter aussi bien les prémisses que la conclusion que vous nous offrez.  Il y a certainement du vrai dans tout cela. 
           
          Tous les Pays dans le monde où l'on découvre des manifestations toutes aussi importantes que chez nous ne veulent pas se donner un Pays.  Bien souvent, ils en ont un pour eux.
           
          C'est en parlant qu'on peut mieux se comprendre et fignoler davantage notre argumentaire tant les uns que les autres.
           
          Aussi, j'ai transmis ce document sur Souveraineté-info  pour voir ce que les jeunes peuvent penser, peuvent nous dire.  Comment ils vont percevoir cette vision des choses.
           
          L'article est à la page suivante :
           
           
          Comme on est en période d'interrogations, de compréhensions, d'analyse de la situation, votre document peut engendrer de bonnes discussions.  N'est-ce pas là l'objectif que l'on cherche à atteindre pour que finalement on puisse, ensemble, trouver la bonne sinon la meilleure démarche à entreprendre avec l'analyse de la situation que l'on perçoit et les conclusions que l'on peut en tirer, chacun et chacune à notre façon.
           
          Espérons que cela peut ouvrir un certain dialogue.
           
          Robert Bertrand
           
          =============
          ----- Original Message -----
          Sent: Saturday, May 24, 2003 3:24 PM
          Subject: [Pour-le-Pays-du-Quebec] avenir

          Bonjour Jean-Marc Rioux,
          Pour diverses raisons, ce n'est que maintenant, après en avoir pris rapidement connaissance, que je peux, non pas répondre, mais au moins donner suite à vos messages envoyés au cours de la semaine qui se termine.
          Comme vous, je crois à l'absolue nécessité pour les indépendantistes de renouveler leurs discours, afin de le rendre intelligible aux jeunes, sans l'adhésion desquels notre projet, non seulement perd son sens, mais n'a aucune possibilité de se réaliser.
           
          Je vous envoie en "document attaché", un article de moi paru, il y a plusieurs mois, dans "Le Québécois"  et qui, avant l'heure, propose ce que nous devons faire maintenant.
           
          Car, il s'agit bien de cela, esquisser dans ses  grandes lignes un projet social non utopique qui pourrait servir d’idéal mobilisateur, après nous être posé les questions désagréables, relatives à nos échecs récents. 
           
          Avant de vous quitter, je tiens à vous dire que je me réjouis de votre présence dans ce forum, puisqu'elle me laisse espérer que nous orienterons nos discussions sur l'avenir de nos luttes, obligatoirement axées sur une rigoureuse évaluation de la situaction actuelle, tant strictement québécoise que mondiale.
           
          Au plaisir de vous lire,
           
          Andrée Ferretti.
        Votre message a été envoyé avec succès. Il sera livré sous peu aux destinataires.