Chargement ...
Désolés, une erreur s'est produite pendant le chargement du contenu.

Re: [A-g.Qc] Re : Ah le PQ!

Développer les messages
  • Manon
    ... Et le début du règne libéral? ... Ce qui est effectivement une grosse erreur. On ne peut danser avec quelqu un qui ne veut pas danser avec nous, et
    Message 1 sur 2 , 17 juin 2001
      J-R Villemaire a écrit:
      >
      > C'est la fin du monopole péquiste!

      Et le début du règne libéral?

      >Bernard Landry parle d'union confédérale...

      Ce qui est effectivement une grosse erreur. On ne peut danser avec quelqu'un
      qui ne veut pas danser avec nous, et ça, il faudra bien que le gouvernement le
      comprenne un jour ou l'autre. C'est à NOUS de faire du PQ ce que l'on veut,
      c'est le seul parti indépendantiste qui vaille la peine qu'on y investisse des
      énergies car c'est le SEUL qui peut prendre le pouvoir dans un laps de temps
      permettant un référendum GAGNANT. D'espérer qu'un autre parti indépendantiste
      prenne le pouvoir À TEMPS est illusoire... Les années passent et la
      démographie et l'immigration font leur oeuvre, grignotant l'espoir du pays!

      > J'espère que les indépendantistes progressistes vont appuyer la nouvelle >Union des Forces Progressistes (RAP, PDS, Verts, Communistes, NPD-Québec, CSN->Montréal, etc.)

      C'est ça... divisons-nous... C'est Charest qui doit être mort de rire!
      >
      > J-R Villemaire
      > Outaouais
      >
      Je profite de la présente pour partager avec vous un courriel que j'ai envoyé
      ce matin.

      Bonne fête des pères aux papas! :-)))))


      Objet: Les femmes...
      Date: Sun, 17 Jun 2001 09:12:42 -0400
      De: Manon <petit.prince@...>
      A: premier.ministre@...


      Cher monsieur Landry,

      Ce matin aux nouvelles, j'ai vu des journalistes vous poser des questions au
      sujet des femmes qui n'aiment pas la chicane. Vous avez répondu qu'il nous
      fallait changer de stratégie.

      Avec tout le respect et l'admiration que j'ai pour vous, je dois cependant
      vous dire que cette réponse n'est pas la bonne!

      Comment vivre sans conflits au Canada, pour les Québécois? Voilà ce qui
      sous-tend la question!

      Et voilà la réponse qu'il faut faire dans ces cas-là: "Nous essayons de gérer
      les crises avec le plus de civisme possible. Cependant! Elles sont de plus
      en plus nombreuses, et c'est de plus en plus difficile de garder nos acquis.".
      Vous pourriez aussi dire que JAMAIS nous n'avons vécu en harmonie avec les
      Canadiens, et des conflits, il va y en avoir tant que nous ne serons pas
      SOUVERAINS ou ASSIMILÉS...

      Et là, si les journalistes vous disent: "Assimilés???", vous n'avez qu'à dire
      que dans cent ans, le Québec va être la Louisiane du Canada, et que ça ne va
      aller qu'en empirant, et qu'il n'y en aura plus de conflits car nous allons
      être écrasés pour de bon... Préférons-nous finir les conflits en étant
      indépendants et en nous prenant en main, ou en nous laissant tranquillement
      dominer sous prétexte qu'il ne faut pas qu'il y ait de CHICANE?

      En tout cas... Je pense qu'il faut tirer profit de CHAQUE SITUATION et de
      bien mûrir des phrases-clefs que nous devons MARTELER, comme les libéraux
      martèlent leurs messages. C'est comme ça que ça fait son chemin dans l'esprit
      des gens!

      Je pense que le fait que nous allons représenter 11% de la population
      canadienne dans 100 ans devrait donner à réfléchir aux gens. Il faut leur
      dire que c'est important de se soucier de l'avenir de notre peuple, de notre
      langue, de notre culture... Et que c'est pour ça que le Canada encourage le
      "Me, myself and I"... parce que pendant ce temps-là, les Québécois oublient
      de se battre pour conserver leurs acquis!

      En tout cas...

      Je vous remercie de votre attention... et je vais vous réécrire
      régulièrement, je vous en avise!

      :-)

      Manon Berthelet
      Vice-présidente de l'Exécutif
      Comté de Terrebonne
    Votre message a été envoyé avec succès. Il sera livré sous peu aux destinataires.