Chargement ...
Désolés, une erreur s'est produite pendant le chargement du contenu.

[A-g.Qc] Comité des Nations, des Peuples de la terre

Développer les messages
  • qcunpays@total.net
    Québec, 1999-10-12 Monsieur Bernard Landry, Président, Comité de réflexions et d actions stratégiques sur la souveraineté du Québec Québec (Québec)
    Message 1 sur 1 , 14 oct. 1999
      Québec, 1999-10-12


      Monsieur Bernard Landry, Président,
      Comité de réflexions et d'actions stratégiques
      sur la souveraineté du Québec
      Québec (Québec)

      ATTENTION : Monsieur Louis Simard, Conseiller politique

      Monsieur le Ministre,

      Sujet : Comité sur le fédéralisme
      vs Comité des Nations, des Peuples

      Le Président Clinton n'a-t-il pas dit qu'il y aurait plus ou moins
      8,000 Nations ou Peuples qui pourraient être membres des Nations-Unies
      si on acceptait une reconnaissance officielle de toutes ces Nations, de
      tous ces Peuples ?

      Ne fait-on pas face à des droits fondamentaux des personnes, des
      peuples, des nations d'être officiellement reconnus ? D'un seul trait
      de discours, de quels droits un Président ou un Premier Ministre
      peut-il se permettre un rejet de tous ces PEUPLES ou de toutes ces
      NATIONS à être représentés dans une assemblée mondiale ?

      Si c'est bon de créer un Comité sur le fédéralisme, ne serait-il pas
      fondamentalement acceptable que de créer un Comité pour la
      représentation/libération des Nations, des Peuples ?

      S'il y a quelques dizaines de fédérations ou de confédérations dans le
      monde, que dire des quelques milliers de Peuples et de Nations qui
      pourraient se regrouper ?

      Un Comité pour les Peuples et les Nations à libérer/représenter ?
      (L'ONPT) L'Organisation des Nations et des Peuples de la Terre,

      Imaginez la rencontre, dans un premier temps, de quelques centaines ou
      de quelques milliers de représentants réunis ensemble pour parler de
      leurs situations respectives ?

      À première vue, il m'apparaît qu'un tel comité devrait être créé par
      des institutions privées telles les universités, les organismes
      représentatifs de ces peuples et de ces nations de la terre ? (Au
      Québec, SSJBM, les IPSO)

      (...)

      Je demeure disponible pour tous détails ou informations pertinentes.

      Robert Bertrand, rédacteur,
      Québec Un Pays
      301, rue Dorchester,
      Québec (Québec) G1K 5Z9
      Tél. rés. et télécopieur : (418) 529-2013
      http://www.multimania.com/~quebecunpays/
      http://www.total.net/~qcunpays

      "UN PAYS NOUS VOULONS, UN PAYS NOUS AURONS"
    Votre message a été envoyé avec succès. Il sera livré sous peu aux destinataires.