Chargement ...
Désolés, une erreur s'est produite pendant le chargement du contenu.

[A-g.Qc] Re: Re quebec.com

Développer les messages
  • Robert BERTRAND
    Faut-il vraiment créer des forums nouveaux ? Simplement sur Voilà Club, on peut explorer un bon nombre de clubs de discussions comme celui que nous
    Message 1 sur 4 , 4 janv. 2000
      Faut-il vraiment créer des forums nouveaux ?

      Simplement sur Voilà Club, on peut explorer un bon nombre de clubs de
      discussions comme celui que nous connaissons avec AVANT-GARDE-QUÉBEC.
      http://club.voila.fr/eGroups/Listes_francophones/Villes,_regions,_pays/
      Canada,_Quebec/Quebec

      Depuis longtemps je souhaitais un forum qui soit vivant, actif,
      sérieux, ouvert, achalandé, de bon ton, et qui parle du Québec comme on
      le veut.

      Il est ouvert au point d'y voir des participants de tous les horizons.
      Et c'est bon puisque nos échanges permettent de confronter nos
      opinions, d'échanger sur le fond de la question à savoir la création du
      Pays que nous voulons.

      Cela va déranger le Pays Canadien ? Bien sûr! Le Pays Canadien ne
      reconnaît pas la réalité du Peuple du Québec, de la Nation Québécoise.
      Le Pays Canadien veut nous avoir, nous les Québécois, comme étant
      partie de la Nation Canadienne. Certains peuvent accepter cette
      notion. Pour d'autres, il n'en est pas question. Au Canada il y a le
      Peuple du Québec et si les autres veulent se considérer comme faisant
      partie du Peuple du Canada, grand bien leur fasse.

      Au Canada, il faut reconnaître l'existence dans toute sa réalité du
      Peuple du Québec et la reconnaissance dans toute sa réalité de la
      Nation Québécoise.

      Ou bien le Canada agit en sorte pour que ce soit une réalité acceptée à
      l'intérieur de ses murs, pourrait-on dire, ou bien ces reconnaissances
      se feront hors ses limites dans un Pays du Québec qui sera appelé à se
      créer et qui se crée de plus en plus, pour le moment, dans
      l'inconscient collectif.

      La volonté première de l'existence du Parti Québécois, n'est-elle pas
      d'afficher ces dimensions essentielles pour que nous nous
      reconnaissions collectivement et individuellement dans la Nation
      Québécoise, comme partie du Peuple du Québec ?

      La nécessité impérieuse de ces reconnaissances (Nation, Peuple)
      obligera, de facto, le Canada, à une reconnaissance obligatoire sur les
      grandes finances du Québec. Les milliards de dollars actuellement
      contrôlés par le Pays Canadien par ses lois canadiennes des banques
      canadiennes devront tenir compte, proportionnellement, de la réalité du
      Pays du Québec.

      L'évidence continuelle d'un différentiel de deux et trois pour cent des
      taux de chômage ou des sans emplois au Québec ne provient-il pas,
      essentiellement, sur la façon dont les investissements sont réalisés ?

      Qand nos milliards de dollalrs servent à être investis à près de 80% en
      Ontario sans aucune somme d'investissement ne se réalisent dans le
      Gouvernement du Québec, dans les Municipalités du Québec, dans les
      Commissions Scolaires du Québec, dans l'Hydro-Québec et que ces
      financiers Ontariens investissent allègrement dans le Gouvernement de
      l'Ontario, dans l'Hydro-Ontario, dans les Municipalités de l'Ontario,
      dans les Commissions Scolaires de l'Ontario n'y a-t-il pas deux poids
      deux mesures qu'il nous faut observer ? qu'il nous faut faire changer
      ?

      Le Pays Canadien doit reconnaître cette réalité.

      Ce n'est pas parce que nos jeunes du Québec soient moins instruits,
      moins formés, moins volontaires au travail qu'il y a un différentiel
      dans les sans-emplois. Une politique canadienne bien ancrée, bien
      établie, bien structurée, permet un différentiel nécessairement et
      obligatoirement au profit de l'Ontario et au détriment du Québec.

      On ne se bat pas simplement pour une reconnaissance officielle de
      Nation, de Peuple, il y a ce qui est fondamental dans notre monde
      actuel, c'est une question de finances. Et cette question financière
      s'évalue en centaines de milliards de dollars.

      Ce sont les lois Canadiennes qui sont un facteur déterminant et qui
      sont à être questionnées.

      Les banques et le système financier canadien jouent contre nous.
      Il faut voir les nombreux textes et les dossiers qui sont présentés à
      la page suivante :
      http://www.geocities.com/CapitolHill/Parliament/3488/LES-MILLIARDS-DE-D
      OLLARS.html

      Ce système peut-il être réformé sans l'accession du Québec à l'entité
      de Pays du Québec ?

      Comment on multiplierait les forums de discussions, quel résultat
      obtiendrait-on ?

      Et vous, Monsieur Cloutier qui êtes avocat, vous comprenez bien
      l'essentiel de nos échanges.

      Comment faire changer les lois canadiennes des banques pour que les
      investissements de ces banques soient proportionnels eu égard à
      l'origine de ces sommes d'argent ?

      (Pierre Cloutier) Quant à mon "projet" ce n'est pas vraiment un
      "projet. Ce sont des idées. Des idées que j'ai discutées avec le
      Vice-premier ministre Bernard Landry. Mais je sais que ce projet ne se
      fera pas. Pourquoi? Une intuition.


      (Robert) Personnellement, j'ai compris depuis longtemps qu'il ne faut
      compter que sur soir pour réaliser ce que l'on veut et raéliser ce que
      l'on croit qu'il soit bon pour les objectifs que nous nous donnons.

      Qu'est-ce qui ne pourrait être fait sans la participation active du
      Gouvernement du Québec ?

      Tant et aussi longtemps que le Gouvernement ne mettrait pas des "bois
      dans les roues" ne faut-il pas se retourner de bord et faire ce dans
      quoi l'on croit ?

      Ne faut-il pas travailler avec les Québécois de tous les horizons ?

      On peut convenir d'éléments de base : Il faut qu'ils soient branchés.
      Il faut faire comprendre les raisons fondamentales de notre démarche
      pour la création du Pays que l'on veut. Et le pourquoi qu'il nous faut
      créer le Pays du Québec ?

      Le Canada ne nous reconnaît pas comme Peuple, comme Nation. De plus il
      a le contrôle de la finance qui nous appartient.

      Celui qui contrôle le porte-feuille n'a-t-il pas toujours raison ?

      Robert Bertrand, rédacteur,
      Québec un Pays
      http://www.multimania.com/quebecunpays/
      http://www.total.net/~qcunpays/
      http://www.geocities.com/CapitolHill/Parliament/3488/index.html
      http://www.iquebec.com/QUEBECUNPAYS
      http://QUEBECUNPAYS.iquebec.com
    Votre message a été envoyé avec succès. Il sera livré sous peu aux destinataires.