Chargement ...
Désolés, une erreur s'est produite pendant le chargement du contenu.

Grève générale : Le syndicat de l'EDG menace de coup er le courant dans tout le pays

Développer les messages
  • Kovana Goba Saouromou
    Grève générale : Le syndicat de l EDG menace de couper le courant dans tout le pays Pendant que les médias d Etat inondent tout le pays de déclarations
    Message 1 sur 1 , 12 janv. 2007
    Afficher la source
    • 0 Pièce jointe
      Grève générale : Le syndicat de l'EDG menace de couper le courant dans tout le pays 
      ©1997-2007 Guinéeneews. Tous droits reservés"Pendant que les médias d'Etat inondent tout le pays de déclarations et reportages fallacieux" tendant à semer la confusion dans la tête des populations, des soutiens affluent de partout pour soutenir 'inter centrale CNTG-USTG dans sa lutte pour la défense de la cause des travailleurs" , note "Info 24" le bulletin quotidien d'information des travailleurs et retraités de Guinée.

      En outre, Hadja Rabiatou, Secrétaire général de la CNTG, s'adressant au travailleurs au sortir de la rencontre avec le bureau de l'assemblée a déclaré:" l'inter centrale a reçu depuis ce matin le soutien des syndicats du Niger, du Sénégal et l'Organisation des Unions Syndicales d'Afrique et vient de recevoir le soutien des Guinéens du Canada".

      Dans le cas spécifique du Niger, elle a noté que les syndicats ont saisi le président Tandja Mamadou en tant que président en exercice de la CEDEAO afin qu'il entreprenne des démarches auprès de son homologue guinéen, le Général Lansana Conté.

      Toutes ces informations et tant d'autres reçues ce soir à la Bourse du travail de Conakry ont galvanisé l'énergie des militants à plus d'un titre. Forts de ces soutiens extérieurs sans ignorer ceux dont ils ont bénéficié auprès des partis politiques, des magistrats, des pharmaciens et de la Société civile, les syndicats n'hésitent pas de passer à la vitesse supérieure.

      Le syndicat de l'EDG menace de couper le courant dans tout le pays

      Ainsi ils menacent dès ce matin de s'attaquer aux pétroliers qui continuent de servir par endroit du carburant. Les compagnies de transport aériens sont également dans la ligne de mire des grévistes.

      Il convient de noter aussi que dans cette situation de confusion totale, le syndicat des travailleurs de l'EDG ( Electricité de Guinée) a menacé de plonger tout le pays dans le noir si jamais la situation restait intacte.

      Les prochains jour s'annoncent très serrés.

      Correspondance de Kovana Goba Saouromou avec la collaboration de Amadou Tham Camara
    Votre message a été envoyé avec succès. Il sera livré sous peu aux destinataires.